SOICHIRO HONDA

Soichiro Honda, passager de cette Curtis V8, alors qu'il travaille comme mécanicien en 1922

Honda , c'est l'histoire d'un homme, Soichiro Honda, qui dès sa plus jeune enfance se passione pour la mécanique. Il est né en 1906 et commence à travailler dans l'atelier de son forgeron de père en réparant des bicyclettes. A l'âge de 15 ans il est apprenti dans un atelier de mécanique automobile. Il prépare déjà des voitures pour courir dans les compétitions locales. C'est dans l'une de ces voiture, une Ford, qu'il tente de battre un record de vitesse et qu'il est victime d'un grave accident. Il en réchappe avec un visage en partie paralysé.

Soichiro Honda testant la S500

Il dépose un brevet pour des jantes en acier visant à remplaçant les roues en bois. Puis il monte sa propre entreprise de construction de segments de pistons à Hamamatsu. Rencontrant des difficultés techniques dans le coulage de la fonte, il s'inscrit à des cours de métallurgie. Durant la guerre, il fabrique des hélices d'avion mais son atelier est détruit par un bombardement. Le conflit terminé, il se rend compte du manque crucial de moyen de transport dont soffre son pays. Il achète un stock de 500 génératrices de station radio laissé par les militaires et les monte sur des bicyclettes.

En 1946 il fonde Honda Motor Co. et se lance dans la fabrication de motocyclettes avec le succès que l'on connaît.

M. Soichiro Honda sur une chaîne de montage de motos et sur l'une de ses machine

Soichiro Honda est toujours resté un homme simple, près de ses employés, s'impliquant dans tous les départements de son entreprise. Ingénieur doué, plus praticien que théoricien, il met au point une foule d'inventions pour améliorer ses motos.

L'esprit orienté vers le sport mécanique, il s'impose vite comme un acteur inévitable de la compétition motorisée. Et il applique tous les développements accomplis pour la course à ses modèles de série, faisant profiter ainsi ses clients des avancées technologiques.

Soichiro Honda entouré de Ayrton Senna et Alain Prost

Il étonne les journalistes en arrivant en tenue de mécano et en faisant lui-même la démonstration d'un nouveau modèle de voiture par exemple. Encourageant l'initiative et l'inventivité il a fait confiance à de jeunes ingénieurs qui ont pu faire leurs preuves au sein de l'entreprise. Il a toujours privilégié le mérite au népotisme, et ses employés le considéraient comme un père.

Soichiro prend sa retraite en 1973 et s'éteint en 1991.

 

Mes pages relationées Honda :
Honda Sports
Honda et la Formule 1

Page d'accueil - Plan du site - Contact