MAZDA Cosmo 110 Sport

prototype de la Cosmo Sport 1964

Mazda est l'un des premier constructeur automobile à s'intéresser au moteur Wankel à piston rotatif. Le prototype de la Cosmo Sport 110S est présenté au salon de Tokyo 1964.

prototypes de test

Mazda va fabriquer plus de 60 voitures pour les tester dans toutes les conditions. Elles sont réparties chez les concessionnaires du pays et vont parcourir 600'000 km avant de retourner à l'usine pour y être analysées.

Cosmo Sport L10A 1967

Trois ans d'essais et d'optimisation plus tard, la version de production est montrée et la vente commence en mai 1967. Le moteur 10A bi-rotors (2x491 cm3) dégage 110 ch [SAE] à 7000 t/min pour un couple de 130 Nm à 3500 t/min. Il est alimenté par un carburateur Stromberg à registre à 4 corps Hitachi KCA 306-1. Il est à noter que le bloc est tout alu. La boîte a 4 vitesses. La vitesse maximum est de 185 km/h.

moteur A10 de la Cosmo Sport

Question châssis, c'est plus classique avec une caisse autoporteuse en acier, des suspensions indépendantes à l'avant, mais un essieu rigide avec ressorts semi-elliptiques à l'arrière. Les freins sont encore à tambours à l'arrière. Fabriquée à la main, comme la Toyota 2000GT, elle coûte cependant un tiers de moins que cette dernière.

Ultraman MAT-1

De part son design et sa technologie, et même jusqu'à son nom, la Cosmo est futuriste, elle fait penser à ces voitures expérimentales que l'on a l'habitude de voir venir de Detroit. Mais la Cosmo est bien vendue en série, et son image représente l'avenir, un future avantgardiste et sexy, tel qu'on le voyait dans les sixties. Entre 1967 et 1969, la Cosmo Sport est la vedette d'une série de science-fiction télévisé japonaise, Ultraman. Le MAT (Monster Attack Team) se déplace en Cosmo dans les rues de Tokyo. A voir sur Youtube.

Cosmo Sport L10B 1968

Au milieu de l'année 1968 la Cosmo Sport est légèrement modifiée (L10B). L'empattement gagne 15 cm, la calandre est agrandie, un servofrein est monté en série et la boîte de vitesse a maintenant 5 rapports. La puissance du moteur passe à 128 ch [SAE] et le couple à 139 Nm (10B). La vitesse de pointe est alors de 200 km/h.

Nurburgring, Allemagne 1968

Afin de prouver au monde la fiabilité de son moteur, Mazda participe pour la première fois à une compétition internationale. Deux Cosmo 110S sont envoyées aux 84H du Nurburgring en août 1968. Cette course d'endurence est appelée le "Marathon de la route". L'une des voiture casse un essieu à la 83ème heure, mais l'autre termine à une magnifique 4ème place derrière deux Porsche et une Lancia.

Le Marathon de la route

Elle est officiellement exportée aux USA et dans quelques pays d'Europe. Il est fabriqué 343 L10A et 833 L10B, soit un total de 1176 voitures entre 1967 et 1972.

En 1970, un prototype est fabriqué en prévision du remplacement de la Cosmo Sport par une voiture encore plus sportive, la RX-500. En fin de compte, une Cosmo AP reviendra sur le marché en 1975, mais c'est une voiture beaucoup plus conventionnelle.

Le moteur rotatif Mazda continuera son évolution sur d'autres modèles et se fera également remarquer en compétition. Voir ma page Mazda Rotary.

Voyez le prospectus de l'époque sur eunos.com

Cosmo Sport L10A

Modèle en argile et prototypes

L10A

L10B

   

Tout sur le moteur rotatif et l'épopée Cosmo en franšais: Cosmo Fan's Page

Page d'accueil - Plan du site - Contact